Saint-Jodard
SA86 - 2017/2018

Aristote et la question de l’intellect

Recherche d’un fondement philosophique de l’exception humaine - Lecture et actualité du De Anima III

Débats et colloques - Débats et colloques

La question de l’exception humaine se pose avec une acuité accrue ces dernières années du fait de la recherche scientifique et technique, et particulièrement au sujet de l’intelligence. Serions-nous en chemin vers la possibilité d’une intelligence artificielle ou augmentée, capable de mesurer l’intelligence humaine ? Or sur cette question, force est de constater que la tendance actuelle du débat tourne à la confusion, quand s’entrecroisent toutes sortes d’affirmations aux rationalités diverses et contradictoires.

Il devient de plus en plus évident qu’il est du ressort de la philosophie de se laisser saisir par ces questions pour reprendre le débat à sa source, c’est-à-dire en deçà de l’imprégnation de couches historiques accumulées en des vues fondamentales a priori. D’une part, en effet, une affirmation non critiquée de la spécificité humaine ne peut que reculer devant les découvertes de la science et du progrès technique, et d’autre part, on est en droit d’interroger la légitimité d’une critique portant exclusivement sur la capacité opérative des systèmes rationnels. Finalement, en-deçà des arguments de comparaison
sur les capacités plus ou moins grande de l’intelligence humaine par rapport aux autres types de systèmes, serait-on en mesure de l’approcher pour elle-même ?

Le De Anima d’Aristote, ouvrage déterminant pour l’histoire de la philosophie sur ces questions n’a pas encore livré tous ses mystères, et en particulier le livre III portant sur l’intellect. Une approche renouvelée de ce texte semble féconde pour la recherche d’une pensée philosophique de l’intelligence humaine capable de répondre au questionnement contemporain. En outre, un dialogue autour de ce sujet entre moines et philosophes, alliant recherche contemplative de sagesse et exigence académique, peut se révéler originale et ouvrir de nouvelles perspectives…

 

1. La perception sensible comme embryon de conscience – De Anima III, 1-2

listen
Fr. Jean-Gabriel de B.
vendredi 27 avril 2018
Durèe: 59 minutes

2. L’imagination au coeur du vivant humain : l’originalité aristotélicienne – De Anima III, 3

listen
Fr. Samuel R.
samedi 28 avril 2018
Durèe: 61 minutes

3. La spécificité de l’intelligence humaine selon le traité de l’âme d’Aristote – De Anima III, 4-5

listen
M. Michel SIGGEN
samedi 28 avril 2018
Durèe: 52 minutes

4. Questions et réponses

listen
Divers intervenants
samedi 28 avril 2018
Durèe: 41 minutes

5. Simplicité et complexité : Objets et opérations de l’intellect selon Aristote – De Anima III, 6-7

listen
M. Gweltaz Guyomarc’h
samedi 28 avril 2018
Durèe: 74 minutes

6. Table ronde

listen
Divers intervenants
samedi 28 avril 2018
Durèe: 57 minutes

7. Les vivants, lorsqu’ils se déplacent, sont-ils mus par eux-mêmes ? – De Anima III, 9-10

listen
Fr. Jean-Pierre
dimanche 29 avril 2018
Durèe: 74 minutes

8. Le problème du toucher – De Anima III, 12-13

listen
M. Gilbert ROMEYER DHERBEY
dimanche 29 avril 2018
Durèe: 72 minutes

9. Table ronde

listen
Divers intervenants
dimanche 29 avril 2018
Durèe: 24 minutes

 

(c) Ecole Saint-Jean. Tous droits réservés.