Saint-Jodard
M22 - 1991/92

L’être en acte

Philosophie - L’être en acte

Puisque l’être en acte est un principe, il ne peut pas être défini. Nous nous exprimons donc négativement en disant  : “Du point de vue de la fin, c’est ce au-delà de quoi nous ne pouvons pas aller”. Quand on cherche une source, on va le plus loin possible  ; et à un moment, on ne peut pas aller plus loin. Négativement, on dit alors que la source est là. On creuse et on s’aperçoit que c’est bien cela  : la source jaillit. Toute cause est une source. L’être, en tant que principe et cause finale, est une source d’être. Quand nous découvrons l’être en acte, nous découvrons une source, le premier du point de vue de la fin de l’être. La saisie de l’être en acte est l’ultime intelligibilité, l’ultime connaissance que nous avons de l’être. Ce qui est est en acte.

 

 

 

(c) Ecole Saint-Jean. Tous droits réservés.