Besoin d'aide ? Voir notre
foire aux questions

Rimont
TH8 - 1982/83

Commentaire de l’Evangile de Jean (ch. 1 à 5)

Théologie - Théologie mystique

La Parole de Dieu implique une dimension affective - elle est verbum spirans amorem, comme n’hésite pas à l’affirmer saint Thomas d’Aquin.

En Dieu, le mystère de lumière et le mystère de l’amour sont inséparables. Si on a une foi vivante, on sait que cette foi conduit à la vision immédiate de Dieu, par et dans la charité, et nous permet d’adhérer à Dieu lui-même en son amour personnel, à Dieu qui se donne à nous par le Christ. C’est sous cette lumière que la théologie mystique peut se développer.

 

 

 

(c) Ecole Saint-Jean. Tous droits réservés.