Saint-Jodard
C14 - 1994/95

Introduction. L’appréhension et le jugement

Philosophie - Critique de la connaissance

 

1. Découvrir l’analogie - La critique mesurée par la réalité

listen
P. Marie-Dominique PHILIPPE
vendredi 23 septembre 1994
Durèe: 54 minutes
Découvrir l’analogie.

Caractère second de la critique face à :
- la critique kantienne,
- la tendance à vouloir se passer d’un maître.

La critique découvre la réalité comme mesure de la pensée.

2. Le fondement de la critique : la connaissance

listen
P. Marie-Dominique PHILIPPE
vendredi 30 septembre 1994
Durèe: 43 minutes
N. B. : Distinction entre la reflexion sur l’acte vital et la reflexion critique.

Recherche au delà des a priori conventionnels, de ce qui est le fondement naturel de la vie de l’intelligence.

La critique commence t elle par la connaissance sensible ou par la connaissance intellectuelle.

3. Point de départ de la critique - le rôle de l’abstraction

listen
P. Marie-Dominique PHILIPPE
vendredi 07 octobre 1994
Durèe: 45 minutes
Récapitulatif du point de départ de la critique.

La sagesse est la seule science capable de se critiquer elle-même.

C’est à cause de l’abstraction que la critique existe.

Le jugement d’existence est incriticable mais non pas la façon dont il se présente.

4. La division analogique - le premier dans l’ordre de la connaissance

listen
P. Marie-Dominique PHILIPPE
vendredi 14 octobre 1994
Durèe: 41 minutes
Reprise d’une question du cours de théologie naturelle sur Saint Anselme.

La division analogique et la division dialectique.

ce qui est premier pour la connaissance se distingue du premier pour la vie intellectuelle.

5. L’appréhension de la quiddité - le concept

listen
P. Marie-Dominique PHILIPPE
vendredi 21 octobre 1994
Durèe: 44 minutes
Le jugement d’existence "ceci est" ne peut pas être premier pour la critique.

La dualité affirmation - négation fait saisir la priorité du "ceci".

L’appréhension de la quiddité.

Le concept.

6. Les 5 prédicables, le comment de l’appréhension

listen
P. Marie-Dominique PHILIPPE
vendredi 28 octobre 1994
Durèe: 43 minutes
Pourquoi l’universel est il une relation de raison ?

Quelle est l’origine de la distinction des différentes causes ?

Le comment de l’appréhension : les 5 prédicables.

7. Antériorité de l’appréhension sur le jugement - la quiddité

listen
P. Marie-Dominique PHILIPPE
vendredi 04 novembre 1994
Durèe: 42 minutes
Ce qu’est la quiddité.

Antériorité de l’appréhension comparée à celle du jugement :

distinction de deux ordres d’antériorité différents.

8. Les différents d’abstraction

listen
P. Marie-Dominique PHILIPPE
vendredi 11 novembre 1994
Durèe: 42 minutes
Pourquoi ne peut-on pas critiquer la contemplation ?

Les différents degrés d’abstraction.

Les différents sens de "dialectique"- dialectique et refus de l’abstraction chez Hegel.

9. La signification saisie à l’intérieur du jugement

listen
P. Marie-Dominique PHILIPPE
vendredi 18 novembre 1994
Durèe: 42 minutes
La perspective d’une philosophie du langage par rapport au réalisme de la philosophie.

La signification n’est saisie qu’à l’intérieur d’un jugement.

10. Quiddité - concept - signification

listen
P. Marie-Dominique PHILIPPE
vendredi 09 décembre 1994
Durèe: 42 minutes
Précision du vocabulaire : quiddité-concept-signification.

Du point de vue de la structure de la vie intellectuelle, le jugement ne peut pas être premier.

11. Introduction. L’appréhension et le jugement

listen
P. Marie-Dominique PHILIPPE
vendredi 16 décembre 1994
Durèe: 43 minutes

12. Introduction. L’appréhension et le jugement

listen
P. Marie-Dominique PHILIPPE
vendredi 13 janvier 1995
Durèe: 57 minutes

13. Introduction. L’appréhension et le jugement

listen
P. Marie-Dominique PHILIPPE
vendredi 27 janvier 1995
Durèe: 49 minutes

14. Introduction. L’appréhension et le jugement

listen
P. Marie-Dominique PHILIPPE
vendredi 03 février 1995
Durèe: 48 minutes

15. Introduction. L’appréhension et le jugement

listen
P. Marie-Dominique PHILIPPE
vendredi 10 février 1995
Durèe: 46 minutes

16. Introduction. L’appréhension et le jugement

listen
P. Marie-Dominique PHILIPPE
vendredi 17 février 1995
Durèe: 44 minutes

17. Introduction. L’appréhension et le jugement

listen
P. Marie-Dominique PHILIPPE
vendredi 24 février 1995
Durèe: 43 minutes

18. Introduction. L’appréhension et le jugement

listen
P. Marie-Dominique PHILIPPE
vendredi 03 mars 1995
Durèe: 41 minutes

19. Distinction sensible et intelligible

listen
P. Marie-Dominique PHILIPPE
vendredi 10 mars 1995
Durèe: 41 minutes
La distinction entre sensible et intelligible doit être rapprochée de celle qui existe entre devenir et être.


Le passage du visible à l’invisible, point crucial de toute philosophie.

Immanence et objectivité dans la vie intellectuelle.

20. L’intellect agent

listen
P. Marie-Dominique PHILIPPE
vendredi 24 mars 1995
Durèe: 42 minutes
Le premier rôle de l’intellect agent : l’illumination de l’image.

Rôle de l’intellect agent dans le jugement :
le concept est un quo et non un quod.

la critique du jugemement ;

21. Concept simple / complexe - univoque / analogique

listen
P. Marie-Dominique PHILIPPE
vendredi 31 mars 1995
Durèe: 41 minutes
Quiddité - signification - concept.

Concept simple et concept complexe.

A propos du "concept d’être" concept univoque et concept analogique.

22. Mémoire et intelligence - Affirmation et négation

listen
P. Marie-Dominique PHILIPPE
vendredi 07 avril 1995
Durèe: 42 minutes
Mémoire et intelligence.

Quiddité et "l’être à. . . "

Le jugement :
- découverte de la réalité comme mesure de ma connaissance

- affirmation et négation, quel ordre ?

23. Critique du jugement

listen
P. Marie-Dominique PHILIPPE
vendredi 12 mai 1995
Durèe: 43 minutes
Philosophie de la vie de l’intelligence et critique : spécifications différentes.

Critique du jugement : caractérisation de la philosophie moderne.

Justification en dernier lieu du réalismes philosophique.

24. Le concept d’être - Unité et diversité des rationes

listen
P. Marie-Dominique PHILIPPE
jeudi 01 juin 1995
Durèe: 42 minutes
Le jugement par rapport à l’appréhension : découvrir le jugement comme acte naturel de l’intelligence.

Le concept d’être. Diversité et unité dans les rationes

 

(c) Ecole Saint-Jean. Tous droits réservés.