Rimont
TS21 - 1986/87

La Sainte Trinité

Somme théologique Ia, q. 27 à 43

Théologie - Le mystère de Dieu

Le mystère de la Trinité, à la différence des autres mystères, les enveloppe tous  ; il est ce qui est au cœur, ce qu’il y a de plus secret et ce qui, de fait, se retrouve dans tous les autres mystères. Ce n’est pas un mystère à côté des autres, et c’est pour cela qu’il est si difficile d’en parler et qu’on n’en parle peut-être pas assez.
Le mystère de la Très Sainte Trinité est vraiment le mystère de l’amour. On ne comprend rien à l’amour si on ne regarde pas le mystère de la Très Sainte Trinité. De fait, l’Amour tel qu’il est dans sa réalité plénière, c’est Dieu, et c’est le Dieu trine, ce sont les relations d’amour du Père pour le Fils et du Fils pour le Père, les relations d’amour du Père et du Fils dans l’Esprit Saint. L’amour que nous expérimentons n’est que le reflet, la dépendance à l’égard de cet Amour premier, substantiel, qui est la source

 

 

 

(c) Ecole Saint-Jean. Tous droits réservés.